Merci à nos 2000 participants

Procure-Définition-Score-de-Gleason-570x380La Biobanque PROCURE cible des hommes diagnostiqués d’un cancer de la prostate localisé à qui la chirurgie est proposée comme traitement, le but étant d’offrir aux chercheurs une biobanque aussi homogène que possible. L’objectif, fixé à 2 000 participants, a été atteint en 2012. La biobanque a établi des normes de très haut calibre, de même que des politiques et procédures normalisées de fonctionnement afin de recueillir des échantillons biologiques de grande qualité. Ainsi, elle récolte, traite et entrepose du sang (et ses dérivés) et de l’urine avant chirurgie, de même que du tissu prostatique obtenu lors de l’opération.

En parallèle, la biobanque recueille des données cliniques complètes chez les patients. Ces derniers répondent aussi à un questionnaire qui fournit d’importantes données sociodémographiques pour de futures recherches. Un atout additionnel de la biobanque est la mise à jour périodique des données cliniques des participants et la cueillette de nouveaux échantillons lors de visites successives chez l’urologue ou, dans les cas de récidive, chez d’autres spécialistes. L’ensemble des données prospectives augmente considérablement la valeur de la Biobanque qui pourra ainsi contribuer à d’importants projets de recherche. La Biobanque PROCURE fait partie du répertoire mondial des biobanques, connu internationalement par les chercheurs en cancer de la prostate et elle est maintenant inscrite au programme de certification du Réseau canadien des banques de tumeurs.

Merci à nos 2 000 patients qui ont consenti à participer à ce projet et qui ont généreusement fourni des biospécimens pour de futurs projets de recherche : il y a actuellement en banque plus de 40 000 échantillons de sang total, plasma, sérum, urine, ADN, ARN et tissu prostatique recueillis à la prostatectomie et lors des visites de suivi périodiques des patients : ces dons sont d’une valeur inestimable.