Rôle essentiel

Au Québec, 4 800 hommes vont apprendre en 2018 qu’ils sont atteints du cancer de la prostate. Environ 880 vont en mourir. Malgré les avancées de la recherche, les causes, les facteurs les plus prédisposants, les raisons expliquant l’agressivité et la progression de ce cancer sont toujours méconnues. L’atout majeur d’une biobanque est de proposer une grande diversité de matériel afin de réaliser d’importants projets de recherche d’envergure provinciale, nationale et internationale sur le cancer de la prostate.

Biobanque de l’espoir

La réalisation du projet de la Biobanque PROCURE a été rendu possible grâce aux partenariats établis avec la SRC,les FRQS et à l’appui de grands donateurs, incluant la Fondation de la Famille Lemaire, la Fondation Roasters, la Fondation Mirella et Lino Saputo de même que Carolyn et Richard Renaud, André Desmarais et Power Corporation, le Marvyn Kussner Memorial Fund ainsi que Groupe Antonopoulos.

Pourquoi se doter d’une biobanque

Un manque de connaissance important persiste quant à la compréhension des mécanismes de fonctionnement du cancer de la prostate laissant non comblé un grand nombre de besoins cliniques. Pour atteindre sa mission ultime, PROCURE s’est dotée d’un outil de recherche inestimable et unique : la Biobanque PROCURE.

Née d’un partenariat entre les quatre Centres hospitaliers universitaires du Québec (CUSM, CHUM, CHUS et CHU de Québec), inaugurée en 2007, incluant environ 2 000 participants constituant une cohorte d’étude longitudinale, la Biobanque PROCURE est composée de milliers de biospécimens (urine, sang et tissus prostatiques), ainsi que d’informations cliniques, pathologiques et sociodémographiques. Ces biospécimens et données sont recueillis et mis à jour régulièrement.

Objectifs

Dans le but de rendre disponible des biospécimens et données de très grande qualité et de haute valeur scientifique à des projets de recherche fondamentale, translationnelle et clinique sur le cancer de la prostate, les objectifs de la Biobanque PROCURE sont:

  • Recueillir, traiter et conserver des biospécimens prélevés sur des hommes ayant subi une prostatectomie et maintenir à jour les dossiers cliniques des participants;
  • Faciliter le transfert de connaissances en cancer de la prostate.
  • Fournir des biospécimens et données aux chercheurs de la scène provinciale, nationale ou internationale, ayant des projets approuvés sur le plan éthique et scientifique, selon un processus équitable d’allocation;

Pour ce faire, la Biobanque PROCURE s’engage à:

  • Appliquer des règles strictes d’éthique et de confidentialité afin de respecter la dignité et les droits des participants;
  • Fournir un processus équitable d’allocation des biospécimens et données pour tous les chercheurs ayant des projets approuvés sur le plan éthique et scientifique, d’envergure provinciale, nationale ou internationale;
  • Assurer une gestion cohérente et de haute qualité de la récolte des biospécimens et des données associées, ainsi qu’une administration optimale pour en permettre sa survie financière;
  • Garantir le respect de la législation en vigueur concernant l’allocation des biospécimens et la sécurité des données des participants.