Pour la communauté scientifique

Le but de la Biobanque PROCURE est de mettre à la disposition des chercheurs des biospécimens et données de très grande qualité, dans une perspective de progression de la recherche sur le cancer de la prostate et de l’amélioration de la qualité des soins offerts aux hommes atteints de ce cancer. Toutes les sphères de la recherche biomédicale y trouveront leur compte, aussi bien pour l’identification de biomarqueurs dans le sang, l’urine ou dans les tumeurs elles-mêmes, que pour l’identification de facteurs de risque génétiques, environnementaux ou autres et pour le développement de traitements ciblés.

Visées des recherches

Concernant les visées de ces recherches, on peut penser à la stratification des populations de patients, la prédiction de l’agressivité et de l’évolution du cancer, la capacité des cellules cancéreuses à résister, croître et se disséminer dans l’organisme, etc. Enfin, les données sociodémographiques recueillies en pré-chirurgie et cinq ou six ans après celle-ci chez près de 2 000 participants, en association avec les données biologiques et clinico-pathologiques, pourront constituer une immense base de données et ainsi générer de nombreuses études de grande valeur qui auront des conséquences majeures sur l’avancement de la recherche fondamentale, translationnelle et clinique, vers une médecine de précision.

Unique en son genre

La Biobanque PROCURE est unique par :

  • L’harmonisation des procédures (PFN) à travers les 4 sites de collection.
  • La caractérisation des tissus fixés et congelés par les pathologistes de la Biobanque.
  • Le caractère de la cohorte qui est majoritairement canadienne et francophone.
  • L’étude de cohorte qui est de type longitudinal.
  • La collecte de biospécimens (sang et urine) et les données clinico-pathologiques qui sont mises à jour lors des visites médicales en série.
  • La collecte des données sociodémographiques qui a eu lieu à la prostatectomie.

Reconnaissance internationale

Tous ensemble, avec une équipe ambitieuse et motivée, animée par un esprit de vouloir faire une VRAI une différence dans la vie des hommes atteints du cancer de la prostate, la Biobanque PROCURE a continuellement évolué et gravi les échelons.

Aujourd’hui, 10 ans plus tard, cette biobanque est reconnue mondialement par les chercheurs et spécialistes en cancer de la prostate pour la grande qualité et la valeur scientifique de son matériel, est certifiée par le Réseau canadien de banques de tumeurs – un consortium qui regroupe des banques et programmes provinciaux d’avant-garde dans le domaine (www.ctrnet.ca) – et est répertoriée dans le répertoire global des biobanques. Il y a de quoi être fier!

Publications

Recherches réalisées par les collaborateurs de la Biobanque PROCURE

Banking of fresh-frozen prostate tissue using the alternate mirror image protocol: methods, validation, and impact on the pathological prognostic parameters in radical prostatectomy. Brimo F, Sircar K, Chevalier S, Saad F, Lacombe L, Têtu B, Scarlata E, Aprikian A.Cell Tissue Bank. 2012 Dec;13(4):631-8.

Strategies for biochemical and pathologic quality assurance in a large multi-institutional biorepository; The experience of the PROCURE Quebec Prostate Cancer Biobank. Brimo F, Aprikian A, Latour M, Têtu B, Doueik A, Scarlata E, Hamel L, McKercher G, Saad F, Lacombe L, Carmel M, Chevalier S.Biopreserv Biobank. 2013 Oct;11(5):285-90.

A Simple Variable Number of Tandem Repeat-Based Genotyping Strategy for the Detection of Handling Errors and Validation of Sample Identity in Biobanks. Pellerin C, McKercher G, Aprikian AG, Saad F, Lacombe L, Carmel M, Chevalier S.Biopreserv Biobank. BJU Int. 2018 Aug 16. doi: 10.1111/bju.14512. [Epub ahead of print].

Optimization of the 2014 Gleason grade grouping in a Canadian cohort of patients with localized prostate cancer.
Wissing M, Brimo F, Chevalier S, Scarlata E, McKercher G, O’Flaherty A, Aprikian S, Thibodeau V, Saad F, Carmel M, Lacombe L, Têtu B, Ekindi-Ndongo N, Latour M, Trudel D, Aprikian A. 2018 Oct;14(5):383-389.

The relationship between body-mass index, physical activity, and pathologic and clinical outcomes after radical prostatectomy for prostate cancer.
Wissing M1,2, Chevalier S3,4, McKercher G3,4,5, Laprise C6, Aprikian S4,5, O’Flaherty A3, Scarlata E3,4, Saad F7, Carmel M8, Lacombe L9, Brimo F10, Latour M11, Ekindi-Ndongo N12, Têtu B13, Aprikian A3,6,4 World J Urol. 2018 Aug 22. doi: 10.1007/s00345-018-2457-6.

Recherches nationales et internationales

Résumé: Aux États-Unis, The Cancer Genome Atlas (NIH), a été un projet d’envergure visant la caractérisation moléculaire intégrale du génome, transcriptome et méthylome, entre autres, du cancer de la prostate de 333 échantillons de tissus prostatiques congelés dont 22 provenant de la cohorte de la Biobanque PROCURE. Cette recherche a permis de révéler sept nouveaux sous-types de cancer de la prostate. Ces sous-types pourraient avoir des implications dans l’amélioration du pronostic et des traitements.

The Molecular Taxonomy of Primary Prostate Cancer. Cancer Genome Atlas Research Network.Cell.2015 Nov 5;163(04):1011.

Résumé: Au Québec, le projet FRQ-S innovant, porte sur la découverte de nouveaux biomarqueurs de récidive et sur les risques de progression du cancer de la prostate en étudiant la voie de production/inhibition des androgènes. Ce projet utilise le plasma, l’ADN et l’urine de la cohorte complète de la Biobanque PROCURE.

The UGT2B28 Sex-steroid Inactivation Pathway Is a Regulator of Steroidogenesis and Modifies the Risk of Prostate Cancer Progression. Belledant, H. Hovington, L. Garcia, P. Caron, H. Brisson, L. Villeneuve, D. Simonyan, B. Têtu, Y. Fradet,L. Lacombe, C. Guillemette, É. Lévesque; European Urology 68(4):601-609, 2016.